Les paris sportifs explosent avec le confinement

Les paris sportifs explosent avec le confinement

2 novembre 2020 0 Par admin

Les parieurs en ligne dépensent plus d’argent pendant la pandémie, une nouvelle étude révélant qu’un joueur sur trois a ouvert un nouveau compte de pari en juin et juillet.

Une augmentation après la fin du premier confinement

Une nouvelle étude montre que les jeunes hommes dépensent beaucoup plus pour les paris en ligne. La hausse survient malgré les nombreuses pertes d’emplois durant la pandémie. Selon les bookmakers, la hausse des dépenses en ligne est due à la baisse des revenus des sites de paris en ligne. Les hommes âgés de 18 à 34 ans représentent 79 % des nouveaux titulaires de compte, le même groupe augmentant ses dépenses mensuelles médianes de 590€ à 924,17€, selon une étude publiée aujourd’hui par l’Australian Gambling Research Centre (AGRC).

Le centre, qui a interrogé plus de 2 000 joueurs Australien, a déclaré que le nombre de participants qui plaçaient des paris plus de quatre fois par semaine est passé de 23 à 34 %.

La période d’enquête comprenait les mois au cours desquels la NRL, l’AFL et la Premier League anglaise de football ont relancé leurs saisons avec des programmes condensés comprenant davantage de matchs en milieu de semaine.

L’industrie des courses, qui représente près de 75 % du marché local des paris, a continué à fonctionner alors que d’autres sports ont été interrompus.

La chercheuse Rebecca Jenkinson a déclaré que l’isolement, l’ennui et les promotions de paris étaient parmi les principales raisons données par les jeunes hommes pour expliquer l’augmentation de leurs dépenses de jeu.

“Ils ont déclaré avoir été fortement exposés aux publicités et aux promotions, et cela les a souvent motivés à jouer”, a-t-elle déclaré.

Le Dr Jenkinson a indiqué que, sur l’ensemble de l’étude, environ 78 % jouaient désormais en ligne, contre 62 % avant la pandémie. On peut aussi expliquer le phénomène par l’arriver de l’IA pour aider les joueurs à gagner plus souvent (en savoir plus).

LIRE AUSSI  Les 8 sports les plus extrêmes

Les bénéfices s’envolent pour les bookmakers en ligne

Les sociétés australiennes de paris en ligne avertissent les utilisateurs de jouer de manière responsable, et proposent des limites de dépôt et des systèmes d’auto-exclusion.

Le secteur a également soutenu un registre d’exclusion national fédéral, qui permettrait aux joueurs à problèmes de s’interdire effectivement de tous les services de paris autorisés en Australie. Il y a le même système en France comme le montre l’article du monde.

Les rapports financiers publiés par certaines des sociétés de paris en ligne montrent qu’elles ont fait des bénéfices pendant la pandémie.

La société mère de Sportsbet, Flutter Entertainment, a indiqué que ses bénéfices d’exploitation australiens ont avoisiné les 200 millions de dollars au cours des six mois précédant le 30 juin, avec des recettes nettes en ligne en hausse de 45 % au cours du premier semestre.

La société mère de Ladbrokes, GVC Holdings, a également enregistré une hausse de 43 % de ses bénéfices au cours de la même période.

Avez-vous commencé à parier en ligne depuis le confinement ?